Be kind, rewind, Calendrier de l'Avent, Cinéma

Calendrier de l’Avent : Le Film du 5 décembre

J-20 avant Noël !! Chaque jour, du 2 au 25 décembre, sera mis en ligne un article sur le film du jour, accompagné d’anecdotes, de vidéos etc..

Hier on vous faisait découvrir ou revoir, Mon Beau-Père et moi, on avait mis un petit indice (BONUS). L’indice dévoilait une image de l’excentrique Jim Carrey. Oui, il y a tellement de film avec Jim Carrey que l’indice est bien plus dur qu’il n’en a l’air. Maintenant vous comprenez pourquoi Jim Carrey était hilare dans l’indice. On n’allait pas vous dévoiler le film de la cinquième case du Calendrier de l’Avent.

jim carrey laughing GIF

Jim Carrey dans un conte de Noël, cela évoque Le Grinch (2000), pour mémoire l’une des comédies de Noël les plus connues et les plus regardées (que l’on vous a mis dans la case 2 du Calendrier de l’Avent).

Aujourd’hui, on vous fait découvrir, un autre film de Jim Carrey, Le Drôle de Noël de Scrooge. Ce film d’animation est une énième adaptation du roman de Charles Dickens. En plus de Jim Carrey, on retrouve Robert Zemeckis au manette et surtout l’excellent Gary Oldman, ou encore le splendide Colin Firth et la merveilleuse Robin Wright. Donc un casting XXL !!

Capture d’écran 2018-12-04 à 23.32.22.png

Synopsis : Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l’un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l’obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n’ont jamais réussi à l’émouvoir.
De tous les jours de l’année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L’idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l’encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu’il ne sera pas près d’oublier…
Tout commence la veille de Noël, lorsqu’en rentrant chez lui, Scrooge a d’étranges hallucinations. Le spectre de son ancien associé lui rend la plus effrayante des visites, et lui en annonce d’autres, aussi magiques que troublantes…
Scrooge se voit d’abord confronté à l’Esprit des Noëls passés, qui le replonge dans ses propres souvenirs, réveillant en lui des blessures oubliées et des regrets profondément enfouis…

Un conseil, ne vous fiez pas à ce titre mensonger tout comme l’est la bande annonce, d’ailleurs. Ils auraient mieux fait d’ailleurs de l’appeler Le Terrifiant Noël de Scrooge, parce que ce voyage sera peut-être émouvant, fera peur, sera spectaculaire mais en rien, il ne sera drôle. Très fidèle à Dickens, l’histoire du drôle de Noël de de Scrooge est sombre, triste, glauque, avec quelques instants lumineux bien trop fugaces.

Au delà d’une 3D qui à ses moments appréciables, c’est avant tout la beauté des décors qui m’a bluffé, la Londres de Dickens est là, sous nos yeux, avec des plans aériens splendides, des scènes de rues croustillantes. Misère et opulence se côtoient sous la neige de Noël…

Les personnages sont également remarquablement animés, l’association Jim Carrey / motion capture fait des merveilles. J’ai personnellement été ébloui par les animations des fantômes, notamment celui du passé avec sa débauche de couleurs et son vieillissement accéléré.

Résultat de recherche d'images pour "le drole de noel de mr scrooge film"

Anecdotes :

  • Interprète de 8 des personnages du film, Jim Carrey a du faire un gros travail pour donner à chacun une personnalité vocale différente. C’est ainsi qu’il a, par exemple, pris un accent de Sheffield pour jouer l’esprit du Noël présent, ou un accent irlandais pour celui des Noëls passés.
  • Le Drôle de Noël de Scrooge est l’adaptation du classique de Charles Dickens, A Christmas Carol. Publié pour la première fois le 19 décembre 1843, cet ouvrage a bercé depuis toutes les générations de lecteurs, particulièrement anglo-saxons, et inspiré la télévision et le cinéma avec plus de 75 adaptations.
  • Après Le Pôle Express (2004) et La Légende de Beowulf (2007), Le Drôle de Noël de Scrooge est le troisième film de Robert Zemeckis en performance-capture (il dirige d’ailleurs le studio ImageMovers Digital, entièrement dédié à cette technologie)
  • C’est le chanteur classique Andrea Bocelli qui interprète la chanson « God Bless Us Everyone« , signée Alan Silvestri et Glen Ballard.
  • Le Drôle de Noël de Scrooge est la troisième adaptation Disney de l’oeuvre de Charles Dickens après Le Noël de Mickey (1983) et Noël chez les Muppets (1993).

 

BONUS :

love actually by thomas GIF
Difficile ? 

One thought on “Calendrier de l’Avent : Le Film du 5 décembre

Répondre à Calendrier de l’Avent : Le Film du 6 décembre - The Moviewer Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.